Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

disco-biographie

Disco-Biographie

Publié le par B.Lamb

Voir les commentaires

2020, Mariah Carey's Magical Christmas Special

Publié le par B.Lamb

2020, Mariah Carey's Magical Christmas Special

En décembre 2020, après une année difficile pour chacun d'entre nous, Mariah décide que rien ne pourra gâcher Noël! Elle produit alors un show des plus festifs pour Apple TV+ qui devient rapidement l'émission la plus regardée sur la plateforme de streaming dans plus de 100 pays!
Pour l'occasion, la chanteuse reprend plusieurs de ses hits de Noël et se fait accompagner par des invités prestigieux tels que Snoop Dogg et JD sur "Here Comes Santa Claus'" ou Ariana Grande et Jennifer Hudson sur "Oh Santa!". Elle enregistre également pour la première fois une version du classique de Noël "Sleigh Ride".
Toutes ces chansons revisitées font alors l'objet d'une Bande Originale qui sort en même temps que l'émission.

2020, Mariah Carey's Magical Christmas Special

Voir les commentaires

2020, The Rarities

Publié le par B.Lamb

2020, The Rarities
#2 sur I-Tunes USA, #5 sur I-Tunes France et Canada

Rares sont les artistes qui ont suffisamment de bonnes chansons jamais parues dans leurs archives pour en faire tout un album, encore plus rares sont ceux qui ont le privilège (et l’intelligence) de le faire de leur vivant. C’est le cas de Mariah qui, en 2020, sort "The Rarities", une compilation de titres inédits enregistrés entre 1990 et 2020, afin de célébrer ses 30 ans de carrière. Ce double-album unique et surprenant lui vaut une deuxième place sur I-Tunes aux USA.

Mais la célébration ne s’arrête pas là. La chanteuse a décidé d’ouvrir son « coffre-fort » et d’inonder ses fans de surprises! Ainsi, tous ses albums ressortent en Vinyles collector, tous ses remixes officiels sont rendus disponibles sur les plateformes de streaming, tous ses clips sont uploadés en version HD sur Youtube (y compris des clips inédits comme celui d’"Underneath The Stars"), certains de ses lives les plus mythiques sont publiés en audio ou vidéo, notamment celui du Tokyo Dome de 1996 qui fait d’ailleurs l’objet du deuxième CD de "The Rarities".

Mais le plus grand cadeau que Mariah fait à ses fans, c’est de publier son autobiographie, "The Meaning Of Mariah Carey". Elle y délivre un récit poignant, décrivant sans détours les traumatismes de son enfance au sein d'une famille métissée, violentée et violente (voir article), ainsi que ceux de sa jeunesse sacrifiée dans un mariage abusif. Son inébranlable persévérance et son admirable capacité de résilience y sont plus que jamais mises en avant. L'ouvrage lui vaut d'excellentes critiques pour la qualité de son écriture. Les versions imprimée, numérique et audio (racontée par Mariah elle-même) de ses mémoires deviennent tous des best-sellers et elle obtient la première place des œuvres non-fictionnelles au classement du New Tork Times.

Les talents d’écriture de Mariah sont également récompensés côté musique puisqu’elle intègre officiellement le Hall Of Fame (sorte de panthéon) des plus grands auteurs de chansons (elle est la femme-auteure ayant écrit le plus de chansons s’étant classée numéros 1 aux Etats-Unis).

En décembre 2020, après une année difficile pour chacun d'entre nous, la "Queen of Christmas" décide que rien ne pourra gâcher Noël! Elle produit alors "Mariah Carey’s Magical Christmas", un show des plus festifs pour Apple TV+ qui devient rapidement l'émission la plus regardée sur la plateforme de streaming dans plus de 100 pays! Les chansons revisitées pour l’occasion font l'objet d'une Bande Originale qui sort en même temps que l'émission.

Pendant ce temps, son titre "All I Want For Christmas Is You" vit sa propre vie et squatte la première place du classement des chansons les plus vendues et écoutées au monde pendant 4 semaines!

2020, The Rarities

We're all in this together / You're my only hope / And it's too divided / Too deep to understand / But if we don't do it / Tell me, who will?
On est tous concernés / Tu es mon seul espoir / Et il y a trop de division / C'est trop profond pour qu'on comprenne / Mais si on ne le fait pas / Dis-moi, qui le fera?

Mariah Carey, Save The Day

Voir les commentaires

2018, Caution (l'album)

Publié le par B.Lamb

2018, Caution
#5 aux USA, #1 au top Hip-Hop-R&B (USA), #4 sur I-Tunes (Mondial), #1 au Top Soul & R&B sur I-Tunes (Mondial)

En 2018, alors que son frère tente de la diffamer dans les tabloïds en mettant en doute sa santé mentale, Mariah décide de prendre les devants et de jouer la transparence: elle révèle dans la presse qu'on lui a effectivement diagnostiqué un trouble bipolaire en 2001 (voir l'article) et que si, jusque là, elle a su garder le contrôle grâce à la musique et à ses enfants, elle a rencontré de grandes difficultés entre 2015 et 2017 qui l'ont poussée à trouver un traitement adapté. Il faut dire qu'entre le management désastreux de la toxique Stella Bulochnikov, sa déroute sentimentale avec l'instable James Packer, et la défection de son propre frère, la diva avait de quoi être fragilisée. Dénonçant la stigmatisation et l'isolement des personnes touchées par des troubles psychologiques, elle affirme qu'elle n'a pas l'intention de laisser ce diagnostic définir ce qu'elle est.

Désormais soutenue par un management impeccablement géré par Roc Nation (label de Jay-Z), Mariah peut à nouveau retrouver ce qui a toujours été la meilleure des thérapies pour elle: les studios d'enregistrement.
Elle y concocte alors l'album qui recevra les meilleures critiques depuis le début de sa carrière! Car si 'Caution' est à manipuler avec précaution, c'est parce que c'est une véritable bombe! L'artiste semble l'avoir compris: le mieux est souvent l'ennemi du bien. Sur cet opus, Mariah ne cherche pas à plaire absolument: pas de démonstration et d'arrangements vocaux excessifs et pas de titres pop pour satisfaire le plus grand nombre... Juste un album de pur RnB old school qui lui ressemble avec des beats prononcés, l'utilisation de son registre vocal le plus suave et des mélodies envoutantes. Le tout agrémenté de sonorités électro qui confèrent à l'ensemble un son des plus actuels.
La qualité de l'opus se vérifie dans les charts puisqu'il lui offre son 9ème album numéro 1 des ventes Hip/Hop-R&B aux USA.

Contre toutes attentes, un autre album de Mariah va connaître son heure de gloire 17 ans après sa sortie: grâce à la mobilisation des fans et au hashtag #JusticeForGlitter, l'album 'Glitter' (considéré comme le premier 'flop' de sa carrière) se classe finalement numéro 1 des ventes sur I-Tunes aux USA et dans plusieurs pays!

Côté concerts, on arrête plus la diva qui enchaîne tournées et résidences avec:
- The Butterfly Returns en 2018 et 2019 (nouveau show de Las Vegas)
- The Asian Tour en octobre/novembre 2018 (en Asie)
- The Caution Tour de février à juin 2019 (tournée mondiale)
- The All I Want For Christmas Tour en décembre 2018 et 2019 (en Europe et aux USA)
Autant de shows pour lesquels ni l'énergie ni la voix de la chanteuse ne faiblissent pour le plus grand bonheur de son public.

En mai 2019, le statut d'icône de Mariah est reconnu aux Billboard Music Awards où elle reçoit un Icon Awards mérité: elle est toujours l'artiste solo avec le plus de chansons s'étant classées numéro 1 du Billboard Chart. A ce moment-là, tout le monde ignore encore qu'elle va battre son propre record cette même année lorsque, en décembre, sa chanson de Noël 'All I Want For Christmas Is You' sortie 25 ans plus tôt va enfin atteindre la 1ère place des charts américains, devenant le 19ème numéro 1 de sa carrière!
Mariah débute donc l'année 2020 en tête des ventes aux USA, devenant ainsi la seule artiste ayant eu au moins un numéro 1 sur 4 décennies différentes!

Suite de la bio, par ici

 2018, Caution

 01.GTFO
 02.With You
 03.Caution
 04.A No No
 05.The Distance ft. Ty Dolla Sign
 06.Giving Me Life ft. Slick Rick & Blood Orange
 07.One Mo' Gen
 08.8th Grade
 09.Stay Long Love You ft. Gunna
 10.Portrait
 11.Runway (Bonustrack Japon)

2018, Caution (l'album)

Somewhat desensitized/ Still the same hopeful child/ Haunted by those severed ties/ Pushing past the parasites/ Down but not demoralized/ Unconfined, but don't let go, no

Même si je suis comme désensibilisée/ Je suis toujours la même enfant pleine d'espoir/ Hantée par ces liens rompus/ Je repousse les parasites/ Abattue mais pas démoralisée/ Libérée, je n'abandonne pas, non

Mariah Carey, Portrait

Voir les commentaires

2017, I Don't

Publié le par B.Lamb

2017, I Don't

2016 et 2017 sont des années chargées en concerts pour Mariah qui reprend sa fructueuse résidence de Las Vegas et qui fait surtout à ses fans européens la surprise inespérée de revenir les voir pour une tournée exceptionnelle: le 'Sweet Sweet Fantasy Tour' en 2016. Ce rendez-vous tant attendu est un véritable succès puisqu'elle fait salle comble partout où elle se produit. En 2017, elle remet ça avec une tournée américaine, le 'All The Hits Tour', pour lequel elle partage l'affiche avec le grand Lionel Richie. Enfin, en décembre 2017, elle décide d'exporter son habituelle résidence de Noël (à New York) dans les villes de Paris, Londres, Manchester et Las Vegas et enthousiasme tous ceux qui assistent à ce show hors du temps.

Mais l'évènement qui va défrayer la chronique, c'est la diffusion de sa série documentaire: 'Mariah's World'. En effet, poussée par sa nouvelle manageuse très impliquée, Stella Bulochnikov, la diva se laisse séduire par l'idée de montrer les coulisses de son 'Sweet Sweet Fantasy Tour' dans cette émission où il est également prévu qu'elle évoque les préparatifs de son futur mariage avec le businessman James Packer, rencontré deux ans plus tôt.

C'est malheureusement le début d'une série de déconvenues pour la chanteuse. Pour commencer, son mariage est finalement annulé car James, un homme très occupé et plutôt troublé, mène une vie incompatible avec celle de la diva. Son show 'Mariah's World' quant à lui se transforme un peu trop en 'Stella's World' au goût des téléspectateurs et Mariah déplore qu'il ne soit pas plus centré sur la musique. Mais le pire reste à venir: alors qu'elle doit chanter en direct à la télé pour le nouvel an 2017, elle est victime de problèmes techniques et rate complètement sa prestation. La chanteuse a beau assuré à chacun de ses nombreux concerts, il n'en faut pas plus aux médias pour se déchaîner contre elle et la dire finie.

Mais l'artiste fait fi des critiques et continue de faire ce qu'elle sait faire de mieux: de la musique. En Février 2017, afin de clore le chapitre 'James Packer', elle sort un single libérateur intitulé 'I Don't' (je ne le veux pas') et brûle une robe de mariée dans le clip qui deviendra numéro 1 sur I-Tunes et Youtube.

Et puisqu'il faut plus qu'un accident de parcours pour éclipser une légende, la fin de l'année est une véritable revanche pour la chanteuse. En septembre, elle reçoit un prix d'honneur pour sa contribution à la musique Hip Hop aux 'Hip Hop Honors'. En octobre, elle sort 'The Star', chanson originale du film 'L'Etoile de Noël' qui lui vaut une nomination aux Golden Globes. En novembre, après s'être enfin séparée de sa manageuse envahissante, elle pose ses empreintes sur le mythique sol du 'Chinese Theatre' à Hollywood.
Mais ce qui cloue le bec à ses détracteurs (au moins pour un temps), c'est sa nouvelle participation courageuse au show du nouvel an 2018 pour lequel elle brave un froid polaire et donne une performance impeccable!

Côté cœur, elle semble finalement filer le parfait amour dans les bras du séduisant Bryan Tanaka, son chorégraphe et directeur créatif qui, comme on a pu en être témoin dans 'Mariah's World', a su la conquérir.

Suite de la bio, par ici

2016, Infamous featuring Jussie Smollett (BO de la série 'Empire')

2017, I Don't featuring YG

2017, Lil Snowman (BO du téléfilm 'All I Want For Christmas Is You')

2017, The Star (BO du film 'L'Etoile de Noël')

2017, I Don't

'Cause when you love someone / You just don't treat them bad / You messed up all we had / Prolly think I'm coming back / But I don't, I don't
Parce que quand tu aimes quelqu'un / Tu ne la traite pas mal / Tu as gâché tout ce que nous avions / Tu penses probablement que je vais revenir / Mais je ne le veux pas, je ne le veux pas

Mariah Carey, I Don't

Voir les commentaires

2015, #1 To Infinity (Compilation)

Publié le par B.Lamb

2015, #1 To Infinity
#2 en Australie, #2 au Top R&B/Hip-Hop (USA)

En 2015, l’heure est venue pour Mariah de revenir sur les succès qui ont couronné sa carrière pour mieux atteindre les étoiles ! Et cela commence par un retour aux sources puisqu’elle décide de signer à nouveau dans la maison de disques de ses débuts, chez Sony Music. En effet, Tommy Mottola ayant été évincé du groupe en 2003, plus rien ne l'empêche de retrouver soutien et respect au sein de son premier label.

Mise en confiance par sa résidence au Beacon Theatre de New York pour ses concerts de Noël, elle accepte une résidence à Las Vegas. Elle construit son show autour des numéros 1 qui ont fait d'elle l'artiste solo ayant atteint le plus souvent la 1ère place des charts américains. C’est alors l’occasion pour elle de sortir une version actualisée de sa compilation #1’s en y ajoutant ses 3 derniers numéros 1 en date, ainsi qu’un titre inédit, ‘Infinity’. Le show de Vegas est un véritable succès. La chanteuse, au top de sa forme, fait salle comble chaque soir et doit même ajouter plusieurs dates.

Dans la foulée, la diva reçoit enfin, le 5 aout 2015, son étoile sur Hollywood Boulevard. Asseyant ainsi, s’il le fallait, son statut de légende.

Pour les fêtes de fin d’années, Mariah se lance dans la réalisation d’un téléfilm, ‘A Christmas Melody’, dans lequel elle interprète aussi un second rôle, et elle reprend sa résidence au Beacon Theatre pour son show de Noël.

Suite de la bio, par ici

2015, #1 To Infinity (Compilation)

"You're leavin, you're leavin, you're out the door/ Infinity lovin me more and more/ Cause I believe/ Infinity/ Is more than just a made up dream"

"Tu pars, tu pars, tu prends la porte/ L'infini m'aime toujours plus/ Parce que je crois/ Que l'infini/ Est plus qu'un simple rêve inventé de toutes pièces"

Mariah Carey, Infinity

Voir les commentaires

2014, Me. I Am Mariah

Publié le par B.Lamb

The Elusive Chanteuse

2014, Me. I Am Mariah (The Elusive Chanteuse)
#2 à Taiwan, #3 aux USA, #1 au Top R&B/Hip-Hop (USA)

L’album ‘Me. I Am Mariah’ est né dans la souffrance. Souffrance relative des fans qui ont vu la sortie du disque être repoussée de nombreuses fois, et souffrance de Mariah, surtout, qui traverse de nouvelles épreuves.

En juillet 2013, la chanteuse est victime d’une mauvaise chute sur le tournage du clip du remix du premier single, #Beautiful. Elle se disloque l’épaule, se casse des côtes et ses nerfs sont touchés, risquant de lui faire perdre l’usage de sa main droite. Contrainte de porter son bras en écharpe pendant plusieurs mois et de faire de la ré-éducation, l’artiste met en suspend la promotion et la sortie de l’album.

Ce dernier avait pourtant connu un bon démarrage puisque le single #Beautiful, un titre R’nB old school en duo avec Miguel, avait rapidement atteint le top 15 du Billboard Hot 100. Après une tentative timide avec la chanson ‘The Art Of Letting Go’ en novembre 2013, la promotion reprend finalement pour de bon en février 2014 avec la sortie du single ‘You’re Mine (Eternal)’, un mid-tempo qui ne connaît pas un franc succès. Mais Mariah ne peut plus reculer. Elle promeut alors son album en le décrivant comme une œuvre qui doit s’écouter dans son ensemble pour être appréciée à sa juste valeur.

C'est le cas. Quand ‘Me. I Am Mariah’ sort enfin en mai 2014, il est encensé à la fois par les fans, la profession et la presse qui le trouvent très complet, naviguant entre ballades émotionnelles, Soul, R’nB, Hip-Hop, Gospel, Disco et même une touche de Dance! Malheureusement, malgré une première place dans les charts R&B US, le grand public ne suit pas et les ventes ne décollent pas. Il faut dire que l'ensemble est quelque-peu terni par des arrangements vocaux souvent superflus.
Heureusement les talents d'écriture de l'artiste ne faillissent pas, et ce qui interpelle dans les paroles, c'est le thème récurrent de la douleur d'une femme délaissée par l'homme qu'elle aime. Aussi, quand Mariah annonce son divorce de Nick Cannon en Août 2014, on comprend alors ce qu'elle traversait pendant la conception de l'album et pourquoi elle tardait à le finaliser.

Malgré ses soucis, Mariah ne se laisse pas abattre. En Octobre 2014, elle embarque pour une nouvelle tournée mondiale : The Elusive Chanteuse Show et en Décembre, la diva commence une résidence annuelle au Beacon Theatre de New York, où elle chante des chansons de Noël issues de ses albums cultes ‘Merry Christmas’ et ‘Merry Christmas II You’. Elle joue à guichets fermés et sa voix est en excellente forme !

Suite de la bio, par ici.

 2014, Me. I Am Mariah... The Elusive Chanteuse

 01.Cry.
 02.Faded
 03.Dedicated featuring Nas
 04.#Beautiful featuring Miguel
 05.Thirsty
 06.Make It Look Good featuring Stevie Wonder à l'harmonica
 07.You're Mine (Eternal)
 08.You Don't Know What To Do featuring Wale
 09.Supernatural with special guest stars "Dembabies" a.k.a. Ms. Monroe & Mr. Moroccan Scott Cannon a.k.a. Roc n' Roe
 10.Meteorite
 11.Camouflage
 12.Money ($*/...) featuring Fabolous & Hit Boy
 13.One More Try
 14.Heavenly (No Ways Tired/Can't Give Up Now)
 15.It's A Wrap featuring Mary J. Blige (Bonustrack)
 16.Betcha Gon' Know featuring R. Kelly (Bonustrack)
 17.The Art Of Letting Go (Bonustrack)
 18.America The Beautiful (Bonustrack Japonais)

2014, Me. I Am Mariah

Praying inside "Let him love me for who I am"/ Please my Lord/ But you were just somewhere that I couldn’t reach, couldn’t understand/ I camouflage my tears/ And you wear your disguise/ And ‘round I go to know that you still love me/ I need to know, say that you do

Pourtant je prie encore "Laissez-le m'aimer pour qui je suis"/ S'il vous plaît Seigneur/ Mais tu étais quelque-part où je ne pouvais vraiment pas t'atteindre, je ne comprenais pas/ Je camoufle mes larmes/ Et toi tu portes ton déguisement/ Et en rond je tourne/ Pour savoir si tu m'aimes toujours/ J'ai besoin de savoir, dis-moi que oui

Mariah Carey, Camouflage

Voir les commentaires

2012, Triumphant

Publié le par B.Lamb

2012, Triumphant

En 2012, Mariah traverse de nouvelles épreuves. Son mari Nick Cannon souffre d’une maladie s’apparentant à un lupus et fait de nombreux séjours à l’hôpital. La chanteuse doit également faire face à l’annonce du décès de son homologue et amie Whitney Houston, qui l’affecte beaucoup. Mais elle reste forte pour apporter tout son soutien à son époux et s’occuper de ses jeunes enfants.

De ces difficultés naît un single indépendant : 'Triumphant'. Sortie en août, cette collaboration hip-hop avec Rick Ross et Meek Mill est un véritable hymne à la vie et à la persévérance! Son remix dance, le Vintage Throwback Mix, atteint rapidement la première place du Billboard Hot Dance Club (charts électros aux US).

Cette même année, Mariah reçoit deux récompenses prestigieuses: elle est célébrée comme meilleure artiste au BET Honors et comme auteure iconique au BMI Urban Awards. De nombreuses célébrités font le déplacement pour lui rendre hommage.

En Septembre, la diva rejoint je jury du télé-crochet "American Idol" aux côtés de son ami de longue date Randy Jackson, de Keith Urban et de Nicki Minaj. Cela lui permet de garder une présence médiatique tout en pouvant remplir pleinement son nouveau rôle de Maman. Malheureusement, après s'être accrochée plusieurs fois avec Nicki Minaj, l'expérience lui laisse un goût amer. Elle soupçonne la production d'avoir volontairement engagé la pétulante rappeuse afin de provoquer des clashs entre les deux femmes. Heureusement, elle arrive à faire abstraction de cette situation pesante en se concentrant sur les jeunes talents qui l'enthousiasment et se révèle être un juré bienveillant ayant à cœur de prodiguer les meilleurs conseils.

En février 2013, Mariah interprète la BO du film ‘Le Monde Fantastique d’Oz’, ‘Almost Home’, et reçoit de très bonnes critiques pour ce titre pop-r’nb très fort. En Août, elle fait une apparition courte mais néanmoins poignante dans le film ‘Le Majordome’, de Lee Daniels, dans lequel elle interprète la mère du héros.

Entre 2011 et 2013, la chanteuse a naturellement privilégié sa vie de famille à sa carrière musicale, mais elle n’en a pas oublié ses fans pour autant et a donné plusieurs concerts notamment au Maroc, en Autriche et en Australie.

Suite de la Bio, par ici

2012, Triumphant

Cant fall down/Stay triumphant keep on living/ Stay on your toes/ Get off the rope/ Dont let em ever count you out/ Realize all things are possible/ In your heart who's the greatest/ Reach for the stars/ Be all that you are/ And make em all fall down

Tu ne peux pas t'écrouler/ Reste triomphant, continue de vivre/ Reste sur tes jambes/ Lâche la corde/ Ne les laisse jamais te déclarer KO/ Réalise que tout est possible/ Dans ton coeur, qui est le meilleur/ Décroche les étoiles/ Sois tout ce que tu es/ Et fais les tous tomber

Mariah Carey, Triumphant

Voir les commentaires

2010, Merry Christmas II You

Publié le par B.Lamb

2010, Merry Christmas II You
#4 aux USA, #1 au Top des Albums de Noël (USA), #1 au Top R&B/Hip-Hop (USA), #3 en Corée du Sud
 

S’il y a une période de l’année où Mariah revient systématiquement sur le devant de la scène, c’est bien la période de Noël ! Le succès de son album ‘Merry Christmas’, et en particulier du titre ‘All I Want For Christmas Is You’, se vérifie chaque année depuis 1994. Forte de ce constat, la chanteuse décide en 2010 qu’il est temps d’apporter un chapitre II à cet opus.

Pour ce faire, elle revient vers des valeurs sûres en travaillant avec des collaborateurs de longue date tels Jermaine Dupri, Brian Michael Cox, Randy Jackson ou James 'Big Jim' Wright. Le résultat final est une œuvre pleine de soul, de jazz et de gospel, remettant en avant la voix de la diva et sa technique incomparable.

Le disque, qui sort début Novembre 2010, fait de très bons scores pour un album de Noël puisqu’il se classe numéro 4 du Billboard 200 dès sa sortie, numéro 1 des charts R’nB et numéro 1 des albums de Noël aux Etats-Unis.

Côté vie privée, Mariah ne peut pas mieux choisir le moment pour annoncer qu’elle et son mari Nick Cannon attendent un heureux évènement pour le Printemps prochain !

Malheureusement, Mariah vit une grossesse difficile : elle souffre de pré-éclampsie et de diabète gestationnel qui mettent sa vie en danger. Contrainte de rester allongée de nombreuses semaines, elle sombre dans un profond sentiment d'isolement. Heureusement, cette épreuve est récompensée le 30 avril 2011, lorsqu'elle donne naissance à d'adorables jumeaux, Morrocan et Monroe, pour son plus grand bonheur! (voir famille)

Suite de la bio, par ici

2010, Merry Christmas II You

Voir les commentaires

2009, Memoirs Of An Imperfect Angel

Publié le par B.Lamb

2009, Memoirs Of An Imperfect Angel
#3 aux USA, #1 au Top R&B/Hip Hop (USA)
2 millions d'exemplaires vendus dans le monde

En 2009, l’heure est venue pour Mariah de retrouver une certaine crédibilité au cinéma. Grâce à la bienveillance du talentueux cinéaste Lee Daniels, elle fait ses preuves dans deux nouveaux films. ‘Tennessee’ d’abord, un road-movie touchant auquel elle apporte une indéniable et indispensable valeur ajoutée. ‘Precious’ ensuite, une œuvre poignante et dérangeante dans laquelle elle apparaît méconnaissable en assistante sociale désabusée. Le film, présenté notamment à Cannes, remportera de nombreux prix et Mariah celui de Révélation au festival international du film de Palm Springs.

Côté musique, la chanteuse s’apprête à célébrer ses 20 ans de carrière avec son nouvel album, ‘Memoirs Of An Imperfect Angel’. Or, ce que cet opus a d’'imparfait', ce sont certains des choix artistiques faits par Mariah : il ne comporte aucun featurings, la majorité des chansons est co-produite avec un seul et même duo de producteurs (The Dream & Tricky), et sa voix pleine est quelque peu reléguée au second plan au profit de son registre murmuré. Le tout donne à l’ensemble un ton pouvant sembler assez monocorde. Malgré une 3ème place au Billboard, les ventes ne décollent pas.

Pourtant, pour ceux qui prennent le temps de vraiment l’écouter, le disque ne manque pas d'attrait et de potentiel. Dans une période où tous les artistes hip-hop se laissent séduire par les sirènes de la pop électro, la fidélité de Mariah à un R’nB plus roots fait du bien. Elle lui vaut d'ailleurs une première place dans les charts R&B US. Les textes sont percutants, les mélodies envoûtantes et la voix d’avantage dans l’émotion. Là où certains perçoivent une certaine platitude, d’autres y voient en revanche une œuvre d'une cohérence et d'une sincérité rarement atteintes depuis ‘Butterfly’.

Elle n’est d’ailleurs pas exempte de succès puisque le premier single, 'Obsessed', atteint rapidement la 7ème place des charts US. Et ‘I Want to Know What Love Is’, la reprise de Foreigner, connaît quant à elle un succès honorable au Japon (numéro 3) et en France (numéro 6), et bat littéralement des records au Brésil en restant 27 semaines numéro 1 !

Fin 2009, Mariah se fait l’avocate de son album en embarquant pour le ‘Angels Advocate Tour’, une tournée Nord-américaine qui séduit par un retour à une certaine sobriété du show et qui prouve à ceux qui en doutaient que, même après 20 ans de carrière, même un peu essoufflée, sa voix reste incomparable et son atout majeur!

Suite de la bio, par ici

2009, Memoirs Of An Imperfect Angel

If you could only see/ That I was not put here for you/ To judge me and dispute my in most truth/ (...)/ I was wondering would you cry for me/ If I told you that I couldn't breathe/ If I was drowning, suffocating/ If I told you that I couldn't breathe

Si seulement tu pouvais voir/ Que je n'ai pas été mise sur cette terre pour que tu/ Me juges et remettes en cause ma vérité la plus chère/ (...)/ Je me demandais si tu pleurerais pour moi/ Si je te disais que je ne pouvais pas respirer/ Si j'étais en train de sombrer, de suffoquer/ Si je te disais que je ne pouvais pas respirer

Mariah Carey, Languishing

Voir les commentaires

2008, E=MC2

Publié le par B.Lamb

2008, E=MC2
#1 au Canada, #3 en Europe, #1 aux USA, #1 au top R&B/Hip-Hop (USA), #1 sur I-Tunes US (en 2020)
3 millions d'exemplaires vendus dans le monde

Mariah décrit elle-même l’album E=MC2, sorti en 2008, comme son Emancipation puissance 2. On reconnaît en effet la formule ‘We Belong Together’ sur la plupart des ballades (co-produites avec Jermaine Dupri), ce qui lui sera d’ailleurs finalement reproché. Mais en l’écoutant de plus près, cet opus n’est pourtant pas un clone du précédent. Il navigue entre un Hip-Hop plus assumé (sur 'Migrate'), une pop décomplexée '(I’m That Chick', 'I'll Be Lovin' U Long Time',...) et un retour à des textes poignants ('Side Effects', 'I Wish You Well').

La carrière de l’album commence très bien puisqu'il se classe numéro 1 des charts américains dès la première semaine de sa sortie. Le premier single, ‘Touch My Body’, offre non seulement à la chanteuse sa 18ème première place au classement US, mais fait également d’elle l’artiste solo avec le plus de numéros 1 (seuls les Beatles restent à battre avec 20 numéros 1).

Mais, pour la première fois depuis ses débuts, Mariah va s’autoriser à faire passer sa vie personnelle avant ses enjeux professionnels. Sur le tournage du clip de ‘Bye Bye’, elle se rapproche de celui qui doit jouer son amoureux dans la vidéo: le comédien/rappeur/animateur/producteur Nick Cannon. Mariah et ce jeune workaholic se découvrent de nombreux points communs et rapidement, cela devient pour eux une évidence. Le 30 avril 2008, 2 mois seulement après le début de leur idylle, ils surprennent tout le monde en se mariant aux Bahamas ! (Voir Amours)

Après cet évènement heureux, la promo de l’album semble un peu tomber aux oubliettes et, malgré le potentiel du disque, son succès perd vite de la vitesse. Mariah ne l’a pas abandonné pour autant et prévoit même une tournée. Mais ce projet est soudainement annuler en décembre 2008, sans explication, et l’ère E=MC2 s’achève prématurément. On apprendra seulement 2 ans après que la jeune femme venait de faire une fausse couche, la plongeant dans un profond désarroi et l'obligeant à mettre sa carrière entre parenthèse quelques mois.

En Avril 2020, les fans de la chanteuse rendent enfin justice à cet album en parvenant à le classer numéro 1 sur I-Tunes US, 12 ans après sa sortie!

Suite de la bio par ici

2008, E=MC2

Wakin' up scared some nights/ Still dreaming 'bout the violent times/ Still a little protective 'bout the people that I let inside/ Still a little defensive thinking folks be tryin' to run my life/ Still a little depressed inside I fake a smile/ And deal with the side effects

Je me réveille effrayée certaines nuits/ Je rêve encore des moments violents/ Je me protège encore des gens avant de les laisser se rapprocher de moi/ Je suis encore un peu sur la défensive pensant que les autres essaient de diriger ma vie/ Je suis encore un peu déprimée au fond, je me force à sourire/ Et je dois vivre avec les effets secondaires

Mariah Carey, Side Effects

Voir les commentaires

2005, The Emancipation Of Mimi

Publié le par B.Lamb

2005, The Emancipation Of Mimi
#1 aux USA, #2 au Canada, #2 au Japon, #4 en Europe (et notamment en France), #1 au Top R&B/Hip-Hop (USA)
13,5 millions d'exemplaires vendus dans le monde

L’album The Emancipation Of Mimi, sorti en 2005, n’est pas seulement l’émancipation de Mimi mais aussi et surtout la consécration de Mariah Carey! Pour ce disque, toutes les conditions sont réunies pour renouer avec le succès : le Charmbracelet Tour a remis la chanteuse en voix, L.A. Reid, le patron d' Island Def Jam, lui offre un soutien sans faille dans la promo, et son collaborateur et ami de longue date Jermaine Dupri est co-producteur de l’album.

Le premier single, ‘It’s Like That’ atteint rapidement le top 20 du Billboard 100. Mais le titre qui créé l’évènement c’est le second single, ‘We Belong Together’, qui non seulement devient numéro 1, mais squatte cette place pendant 14 semaines ! Soit le 2ème plus grand record de longévité d'un numéro 1 derrière ‘One Sweet Day’. Elle verra d’ailleurs pour la deuxième fois consécutive une de ses chansons se faire élire 'chanson de la décennie' par le magazine Billboard (référence des charts aux USA). Et la seule raison pour laquelle son troisième single, ‘Shake It Off’, restera bloqué à la 2ème place, c’est parce que ‘We Belong Together’ occupe la première !

L'opus est un mélange cohérent de toutes les influences de Mariah : le hip-hop, le R’nB, la Soul aux sonorités Motown, la pop ou encore le Gospel. Et pour parfaire le tout, l'artiste s'entoure de producteurs prestigieux comme Pharell Williams ou Kanye West.

Fin 2005, Mariah sort une édition spéciale de l’album en y ajoutant 4 nouveaux titres dont ‘Don’t Forget About Us’ qui devient son 17 ème numéro 1 (record pour une artiste féminine). 'The Emancipation Of Mimi' sera l'album le plus vendu aux USA en 2005 et s’écoulera à plus de 10 Millions d’exemplaires à travers le monde (ce qui est excellent depuis l'avènement du téléchargement illégal). Il lui vaudra pas moins de 10 nominations aux Grammys en 2006 et 2007 et elle en remportera 3 : Meilleur Album de R’nB Contemporain, Meilleure Chanteuse R’nB, Meilleure Chanson R’nB (pour 'We Belong Together’).

En 2006, elle embarque pour une nouvelle tournée : ‘The Adventures Of Mimi’ qui recevra de bonnes critiques pour la qualité de sa voix et du show.

Suite de la bio par ici

 2005, The Emancipation Of Mimi:

 01. It's Like That featuring Fatman Scoop & Jermaine Dupri
 02. We Belong Together
 03. Shake It Off
 04. Mine Again
 05. Say Somethin' featuring Snoop Dogg & Pharrell Williams
 06. Stay The Night
 07. Get Your Number featuring Jermaine Dupri
 08. One And Only featuring Twista
 09. Circles
 10. Your Girl
 11. I Wish You Knew
 12. To The Floor featuring Nelly
 13. Joy Ride
 14. Fly Like A Bird
 15. Sprung (Bonustrack)
 16. Secretlove (Bonustrack)
 Edition Spéciale:
 17. Don't Forget About Us
 18. Makin' It Last All Night (What It Do) featuring Jermaine Dupri
 19. So Lonely (One And Only Part II) featuring Twista
 20. We Belong Together Remix featuring Jadakiss & Styles P


2007, Lil L.O.V.E. – Bone Thugs N Harmony featuring Mariah Carey

2005, The Emancipation Of Mimi

It's a special occasion/ Mimi's emancipation/ A cause for celebration/ I ain't gonna let nobody's drama bother me/ Cuz it's my night/ No stress, no fights/ I'm leavin' it all behind/ No tears, no time to cry/ Just makin' the most of life!

C’est une occasion spéciale/ L’émancipation de Mimi/ Une raison de célébrer/ Je ne vais laisser les drames de personne me contrarier/ Parce que c’est ma soirée/ Pas de stress, pas d’embrouille/ Je laisse tout derrière / Pas de larme, pas le temps de pleurer/ Mais juste de profiter de la vie!

Mariah Carey, It's Like That

Voir les commentaires

2002, Charmbracelet

Publié le par B.Lamb

2002, Charmbracelet
#3 aux USA, #2 au Top R&B/Hip-Hop (USA)
3 millions d'exemplaires vendus dans le monde


En 2002, Virgin et Mariah mettent fin à leur collaboration insatisfaisante pour les deux parties et annulent leur contrat. Elle est alors accueillie à bras ouverts chez Universal, sous le label Island Def Jam qui lui apporte toute la confiance et le respect dus à une artiste de son calibre.

Afin de faire oublier l’épisode Glitter, elle travaille rapidement sur un nouvel album : Charmbracelet, qu'elle conçoit comme un bijou personnel qu’elle veut transmettre à ses fans. Pour la première fois depuis "Vision Of Love", le premier single est une ballade: "Through The Rain". À l'image de "Hero", cette chanson est un nouvel hymne à la confiance en soi et à la persévérance.

Pour cet album, il lui sera reprocher d’utiliser d’avantage son registre vocal murmuré au dépend de sa voix pleine. Mais, même si sa voix a effectivement pâti des évènements de l’année précédente, c’est aussi un choix délibéré de l’artiste qui estime exprimer ainsi des émotions plus justes. Elle retrouve un smooth R’nB qui lui ressemble sur les mid-tempos et elle délivre des textes salutaires sur les ballades. L’une d’entre elles, 'Sunflowers (For Alfred Roy') est dédié à son père, décédé en Juillet 2002, peu de temps après qu’elle ait pu renouer avec lui (voir famille).

L’album ne rencontre pas un franc succès mais cela ne semble pas ébranler la chanteuse qui a tiré les leçon du chaos Glitter. Elle a compris qu'elle devait être plus à l'écoute de ses besoins et être forte de ce qu'elle a d'ores et déjà accompli. Et, partant du principe que quoiqu'elle fasse, elle sera qualifiée de "Diva", elle commence à assumer pleinement cette image et à en faire une véritable marque de fabrique. Tout ça, bien-sûr, avec une grosse dose d'autodérision (trop souvent incomprise...).

En 2003, elle démarre une des plus longues tournées mondiales de sa carrière (8 mois) et probablement l'une de ses meilleures ! La mise en scène et les costumes sont flamboyants, la musicalité de l’artiste mise en avant et surtout, la voix est au rendez-vous! Les efforts de Mariah pour se ménager ont payé, elle retrouve sa puissance pour le plus grand plaisir du public.

Pour célébrer cette tournée, elle sort une ré-édition de Charmbracelet assorti de plusieurs bonustracks: y figure 'I Know What You Want', sa collaboration avec Busta Rhymes qui connaît un succès mondial. Ce titre figure également en bonus de l'album "The Remixes", une compilation sortie en 2003 qui rassemble certains des meilleurs remixes enregistrés par Mariah.

Suite de la bio, par ici

 2002, Charmbracelet:

 01.Through The Rain
 02.Boy (I Need You) featuring Cam'ron
 03.The One featuring JD
 04.Yours
 05.You Got Me featuring Jay-Z & Freeway
 06.I Only Wanted
 07.Clown
 08.My Saving Grace
 09.You Had Your Chance featuring JD
 10.Lullaby
 11.Irresistible (West Side Connection) featuring Ice Cube, Mack 10, WC
 12.Subtle Invitation
 13.Bringin' On The Heartbreak
 14.Sunflowers For Alfred Roy
 15.Through The Rain (Remix) featuring Kelly Price & Joe
 16.Miss You featuring Jadakiss (Bonustrack)

2003, Ré-édition (Bonustracks):

 01.There Goes My Heart (Bonustrack)
 02.I Know What You Want featuring Busta Rhymes & The Flipmode Squad (Bonustrack)
 03.Got A Thing 4 You featuring Da Brat & Elephant Man (Bonustrack)
 04.The One (So So Def Remix) featuring JD & Bone Crusher (Bonustrack)

2003, The Remixes

2004, You Make Me Wanna - Jadakiss featuring Mariah Carey

2002, Charmbracelet

Yes, I've been bruised/ Grew up confused/ Been destitute/ I've seen life from many sides/ Been stigmatized/ Been black and white/ Felt inferior inside/ Until my saving grace shined on me/ Until my saving grace set me free

Oui, j’ai été blessée/ J’ai grandi dans la confusion/ J’ai connu la misère/ J’ai vu la vie de bien des côtés/ J’ai été stigmatisée/ J’ai été noire et blanche/ Je me suis sentie inférieure/ Jusqu’à ce que la grâce m’illumine/ Jusqu’à ce que la grâce me libère

Mariah Carey, My Saving Grace

Voir les commentaires

2001, Glitter

Publié le par B.Lamb

2001, Glitter
#1 au Japon, #1 BO de Film (USA), #1 I-Tunes (US en 2018)
2,3 millions d'exemplaires vendus dans le monde


En 2001, Mariah est enfin libérée de toute obligation envers Sony et signe un contrat avec Virgin Records. Elle profite de cette liberté retrouvée pour réaliser un rêve que son ancien label l'empêchait de concrétiser: devenir actrice. Elle tient le premier rôle du film Glitter, dont la BO deviendra son nouvel album, et un second rôle dans Wisegirls, aux côtés de l'actrice oscarisée Mira Sorvino. Mais tout ce qui brille n'est pas d'or et cette année-là, rien ne va se passer comme l’artiste l’espérait…

Sur le plan cinématographique d’abord : le scénario de Glitter a été retravaillé tellement de fois qu’il s’éloigne complètement du projet initial pour devenir beaucoup moins sombre que prévu.
Sur le plan musical ensuite : son ex-mari et patron Tommy Mottola lui met des bâtons dans les roues. Après avoir entendu le sample choisi par Mariah pour ‘Loverboy’ (le premier single de l’album), il le suggère à Jennifer Lopez qui l'utilise alors sur "I'm Real" et il l'incite à enregistrer le remix avec Ja-Rule… lui aussi déjà présent sur l’album de Mariah! Cette dernière est contrainte de ré-enregistrer Loverboy avec un nouveau sample peu de temps avant sa sortie.
Et sur le plan sentimental enfin : la chanteuse se sépare de Luis Miguel, son petit ami depuis près de 3 ans…

Face à tant de déconvenues, c’est une Mariah épuisée et désabusée qui se lance dans la promotion de l’album Glitter. Son comportement en interview devient de plus en plus étrange et, entre cynisme et euphorie, elle finit par craquer. En juillet 2001, après s'être privée de sommeil pendant près de 6 jours pour satisfaire sa nouvelle maison de disques et après plus de 11 ans de travail ininterrompu, elle doit finalement être hospitalisée pour extrême fatigue physique et émotionnelle. Et comme pour parfaire cette année de malchance, l’album sort le 11 Septembre 2001... Après cette date, c’est toute l’industrie musicale qui souffre de l’endeuillement de l’Amérique, mais aussi de la popularisation du téléchargement illégal. Ajoutons à ça l'interruption de la promo et la mauvaise presse qui l'enfonce, Mariah connaît ce qui sera considéré comme le premier flop de sa carrière. Il en sera évidemment de même pour le film.

Mais Mariah ne s’avoue pas vaincu. Elle renaît de ses cendres pour participer au concert de charité pour honorer les héros du 11 Septembre et y fait une interprétation de 'Hero' d’autant plus émouvante qu’elle revêt un double sens pour la chanteuse. Début 2002, elle entame la promotion du film Wisegirls pour lequel elle reçoit de bonnes critiques et elle est choisie pour interpréter l’hymne national américain au Superbowl , qui cette année-là plus que jamais, rassemble un pays qui veut se relever. Tout un symbole!

L’ironie dans tout ça, c'est que le grand public est passé à côté d’un très bon album : Glitter est considéré par une majorité de fans comme un de ses meilleurs ! Il utilise habilement des sonorités 80 sur des up-tempos très efficaces et il voit Mariah renouer avec des ballades puissantes et fortes en émotions. Un incontournable qui lui a quand même valu une 1ère place au Japon ainsi qu'au classement des BO de films aux Etats Unis.

En 2018, 17 ans après sa sortie, les fans se mobiliseront pour rendre justice à cet album et parviendront à le classer numéro 1 des ventes d'albums sur I-Tunes US et dans le top 10 de nombreux autres pays! Une manière de réconcilier Mariah avec cet album qui, selon ses propres termes "a failli lui coûter la vie".

Suite de la bio, par ici

 2001, Glitter:

 01.Loverboy Remix featuring Da Brat, Ludacris, Twenty II, Shawna
 02.Lead The Way
 03.If We featuring Nate Dogg & Ja Rule
 04.Didn't Mean To Turn You On
 05.Don't Stop (Funkin' 4 Jaimaica) featuring Mystikal
 06.All My Life
 07.Reflections (Care Enough)
 08.Last Night A DJ Saved My Life featuring Busta Rhymes, Fabulous, DJ Clue
 09.Want You featuring Eric Benet
 10.Never Too Far
 11.Twister
 12.Loverboy featuring Cameo


2001, There For Me (Never Too Far/Hero Medley B-Side)

2001, Glitter

Yeah I'm feeling kind of fragile/ And I've got a lot to handle/ But I guess this is my way/ Of saying goodbye

Oui je me sens plutôt fragile/ Et je dois affronter beaucoup de choses/ Mais je crois que c’est ma façon/ De dire au revoir

Mariah Carey, Twister

Voir les commentaires

1999, Rainbow

Publié le par B.Lamb

1999, Rainbow
#1 en Europe (notamment en France), #2 au Canada, #2 au Japon, #2 aux USA, #2 au Top R&B/Hip-Hop (USA)


1999 est une année haute en couleur pour Mariah qui, comme pour se détacher de l’emprise de son ex-mari et de sa maison de disque, affiche un look plus bimbo que jamais ! Porter des vêtements sexy est devenu pour elle un moyen de revendiquer son libre-arbitre.

Côté musique, l’album Rainbow est celui qu’elle conçoit le plus rapidement de toute sa carrière : 3 mois lui suffisent pour enregistrer son dernier disque pour le compte de Sony. A cette vitesse, on n’est pas surpris de découvrir un opus moins habité et surfant sur un R’nB plus commercial que les précédents. Mais il recèle tout de même de belles pépites telles la planante ‘Bliss’, l'épique ‘Crybaby’ (en duo avec Snoop Dogg), la poignante ‘Petals’, et bien-sûr le lead-single tubesque : ‘Heartbreaker’ ! Ce dernier, comme tous ses lead-singles depuis le début de sa carrière, se classe numéro un aux USA et conquiert un nouveau public auprès des ados de l’époque, prouvant qu'elle n'a pas besoin d'être chaperonnée pour connaître le succès. Elle en profite d'ailleurs pour s'entourer de nouveaux collaborateurs avec notamment James "Big Jim" Wright, Jimmy Jam & Terry Lewis (producteurs de Janet Jackson). Mais Rainbow, c'est aussi des featurings de choix avec la participation (entre autres) de Jay-Z, Usher, Missy Elliott, Nas ou encore Snoop Dogg! Excusez du peu!

Cette même année, Mariah reçoit le Billboard Award de l’Artiste de la Décennie (pour avoir été l’artiste ayant vendu le plus de disques dans les années 90) et nous offre un des plus beaux speechs de sa carrière (à voir ici). C'est l’occasion pour elle de remercier ardemment ses fans, appelés aussi « Lambs », avec lesquels elle entretient une relation très spéciale. Ils sont en effet à ses yeux les premières personnes à lui avoir donner un amour inconditionnel et un véritable sens à son existence, elle les considère comme étant sa propre famille, la « Lambily », et elle pense qu’elle ne serait rien sans eux.

En 2000, Mariah embarque pour une troisième tournée mondiale très festive qui rencontre un franc succès auprès de ses Lambs !

Suite de la bio, par ici

So many I considered / Closest to me / Turned on a dime and sold me / Out dutifully / Although that knife was chipping / Away at me / They turned their eyes away and / Went home to sleep / And I missed a lot of life / But I'll recover

Il y a tant de gens que je considérais comme / Les personnes les plus proches de moi / Qui ont changé du jour au lendemain et m’ont trahie / Avec obéissance / Bien que ce couteau me mettait / En miettes / Ils ont détourné le regard et / Sont rentrés se coucher / Et j’ai manqué une bonne partie de la vie / Mais je m’en remettrai

Mariah Carey, Petals

1999, Rainbow

01.Heartbreaker featuring Jay Z
02.Can't Take That Away (Mariah's Theme)
03.Bliss
04.How Much featuring Usher
05.After Tonight
06.X-Girlfriend
07.Heartbreaker (Remix) featuring Missy Elliott & Da Brat
08.Vulnerability (Interlude)
09.Against All Odds (Take A Look At me Now)
10.Crybaby featuring Snoop Dogg
11.Did I Do That featuring Mystikal & Master P
12.Petals
13.Rainbow (Interlude)
14.Thank God I Found You featuring Joe & 98 Degrees
15.Do You Know Where You're Going To (Bonustrack pour la France)

Voir les commentaires

1998, #1's

Publié le par B.Lamb

1998, #1’s
#1 au Japon, #1 en Malaisie
15,9 millions d'exemplaires vendus dans le monde


En 1998, bien que Mariah soit désormais divorcée de Tommy Mottola, il n’en reste pas moins le patron de sa maison de disques et rester chez Sony devient pesant pour la chanteuse. Elle décide alors de prendre son destin en main et part au Japon afin de rencontrer le patron de son ex-mari: le PDG de Sony Corporation. Grâce à cet entretien, elle parvient à négocier son départ: il lui faudra encore sortir 4 albums sous le label Columbia pour pouvoir voler vers d’autres horizons et ces albums pourront être des compilations.

Même si elle pense que c'est encore trop tôt dans sa carrière, Mariah se laisse alors séduire par l’idée de sortir un best-of. Ne souhaitant pas sortir un album composé uniquement d'anciens morceaux, elle décide de l'agrémenter de plusieurs titres inédits.

Ainsi né #1’s (number ones) qui, comme Mariah aime à le préciser, n’est pas vraiment un ‘best of’ mais une compilation de ses titres classés numéro 1. Elle estime en effet que certaines de ses chansons, bien qu’elles n’aient jamais atteint de première place, sont meilleures que d'autres retenues pour ce disque.

Côté inédits, on découvre ‘Sweetheart’, un duo avec Jermaine Dupri qui réaffirme la volonté de Mariah de se diriger vers des sons hip-hop; ‘I Still Believe’, une reprise de Brenda K Starr, la chanteuse qui l’a aidé à faire ses premiers pas dans le business; Et bien-sûr 'When You Believe', le duo mythique avec Whitney Houston (oscarisé pour la BO du ‘Prince d’Egypte’)! Mariah se réjouit de pouvoir mettre ce titre, qui fait taire les rumeurs de rivalité, sur un de ses albums !

Dans le clip de 'I Still Believe', Mariah rend hommage à l'une de ses plus grandes idoles, Marilyn Monroe, dont l'image glamour la fascine et l'inspire.

Suite de la bio, par ici

1998, #1's

Voir les commentaires

1997, Butterfly (L'Album)

Publié le par B.Lamb

1997, Butterfly
#1 en Australie, #1 au Canada, #2 en Europe, #1 au Japon, #1 aux USA
13,4 millions d'exemplaires vendus dans le monde


En 1997, Mariah surprend la planète entière en apparaissant plus dévêtue et sexy que jamais dans le clip de son nouveau single: 'Honey', un titre aux sonorités définitivement plus urbaines. Le ton est donné : Mariah est libre et entend faire ce qu’elle veut !

En effet, la chanteuse est désormais séparée de son mari et patron, et lève le voile sur leur relation qui n’avait rien d’un conte de fée: Tommy Mottola exerçait un contrôle démesuré sur sa femme, tant sur le plan professionnel que personnel. Il désapprouvait ses choix musicaux quand ils étaient trop urbains, il ne voulait pas qu’elle porte des vêtements trop sexy, il la dissuadait de sortir avec des amis, la retenant quasiment prisonnière de sa propre maison. Plus effrayant encore, il la faisait surveiller et l'avait mise sur écoute, tandis que leur propriété était truffée de caméras et d'hommes armés… La jeune femme souffrira à vie des effets secondaires de cette relation abusive, mais elle a heureusement trouvé la force de déployer ses ailes et de s'envoler!

Déroutés par la soudaine métamorphose de leur princesse de la pop en bombasse du R'nB, certains fans ne suivent pas et l’album Butterfly ne score pas autant que les précédents (même s’il s’écoulera quand même à plus de 10 millions d’exemplaires !). Mais pour les fans qui adhèrent et le nouveau public conquis, Butterfly est une révélation ! Encore aujourd’hui, il est considéré par la majorité comme le meilleur album de Mariah ! Depuis lors, l'artiste a adopté le papillon comme animal totem et il apparaît dans toute sa communication visuelle.

L'album mélange subtilement smooth R’nB, collaborations hip-hop et ballades émotionnelles (les dernières qu'elle composera avec Walter Afanasieff). Les paroles n’ont jamais été aussi poétiques, les mélodies aussi envoûtantes.

Après les prouesses techniques réalisées par Mariah lors de sa dernière tournée, sa voix n’est plus tout à fait aussi puissante, mais elle a gagné en maturité, en subtilité et en émotion.

En 1998, Mariah entame une nouvelle tournée et, pour la première fois, elle s’amuse véritablement sur scène !

Suite de la bio, par ici

1997, Butterfly (L'Album)

Nearing the edge/ Oblivious I almost/ Fell right over/ A part of me/ Will never be quite able/ To feel stable/That woman-child falling inside/ Was on the verge of fading/ Thankfully I/ Woke up in time

Au bord du gouffre/ Dans le déni j’ai failli/ Basculée tout droit/ Une partie de moi/ Ne sera jamais vraiment capable/ De se sentir stable/ Cette femme-enfant qui s’effondrait de l’intérieur/ Etait sur le point de disparaître/ Heureusement / Je me suis réveillée à temps

Mariah Carey, Close My Eyes

Voir les commentaires

1995, Daydream

Publié le par B.Lamb

1995, Daydream
#1 en Australie, #2 au Canada, #2 en Europe (notamment en France), #1 au Japon, #1 en Nouvelle Zélande, #1 aux USA, #1 au Top R&B/Hip-Hop (USA)
31,4 millions d'exemplaires vendus dans le monde


En 1995, forte de son succès planétaire, Mariah prend confiance en elle et aspire à avoir plus de contrôle sur sa carrière. Cela se traduit par son envie de collaborer avec des artistes hip-hop, ce genre musical avec lequel elle a grandi. Mais la maison de disque (son patron de mari en tête) lui déconseille de peur qu’elle ne déroute et choque son public. Un compromis sera trouvé: Mariah collaborera avec Jermaine Dupri sur deux titres de l’album ('Always Be My Baby' et 'Long Ago') qui restent du R’nB soft, mais aura ‘quartier libre’ pour les remixes. Parmi ces remixes, celui du premier single de Daydream, ‘Fantasy’, devient pionnier en matière de collaboration chanteuse/rappeur : produit par Puff Daddy, ce morceau réussit le pari fou de réunir une lady de la chanson avec un bad boy du Wu-Tang Clan en la personne d’Ol’ Dirty Bastard ! Ce titre, qui fait entrer le Hip Hop dans le monde de la Pop, ouvre littéralement la voie à toute une génération.

Sur l’album, le producteur Walter Afanasieff reste aux côtés de Mariah pour les nombreuses ballades, et ils signent avec le groupe Boyz II Men un des plus grands succès des années 90 avec ‘One Sweet Day’. La chanson restera 16 semaines numéro 1 du classement US (record de longévité), et sera élue chanson de la décennie 90 par le magazine Billboard (magazine de référence des charts US).

En 1996, Mariah prend la route pour sa première tournée mondiale qui fait carton plein. Sa voix est alors à son apogée et touche à la perfection ! De quoi compenser pour la nature encore très sobre du show.

Comme on le découvrira bientôt, cette sobriété n’est qu’une façade. Une façade imposée par Tommy Mottola, son patron et mari, qui souhaite que sa « protégée » reste le plus accessible possible pour le grand public, mais aussi une façade qu’elle s’impose à elle-même pour masquer une grande détresse.

Dans son autobiographie parue en 2020, Mariah révèle que pour extérioriser cette détresse et se défouler, elle a profité de l’enregistrement de Daydream pour également s’amuser à enregistrer un album de rock alternatif dans le plus grand secret ! Cet album est sorti en 1995 sous le titre « Someone’s Ugly Daughter » du groupe Chick.

Mais en définitif, c’est bien sur l’album Daydream que la détresse de la chanteuse s’exprime le plus ouvertement, sans masque : à la fin de l’album raisonnent les notes de 'Looking In', une chanson révélant le mal-être de la jeune-femme et annonciatrice de la suite de son parcours...

Suite de la bio, par ici

1995, Daydream

You look at me and see the girl/ Who lives inside the golden world/ But don’t believe/ That’s all there is to see/ You’ll never know the real me/ She smiles through a thousand tears/ And harbors adolescent fears/ She dreams of all/ That she can never be/ She wades in insecurity/ And hides herself inside of me...

Vous me regardez et voyez la fille/ Qui vit dans un monde doré/ Mais ne croyez pas/ Que c’est tout ce qu’il y ait à voir/ Vous ne connaîtrez jamais la vraie moi/ Elle sourit à travers un millier de larmes/ Et nourrit des peurs d’adolescente/ Elle rêve de tout/ Ce qu’elle ne peut pas être/ Elle nage dans l’insécurité/ Et se cache en moi

Mariah Carey, Looking In

Voir les commentaires

1994, Merry Christmas

Publié le par B.Lamb

1994, Merry Christmas
#2 en Australie, #1 au Japon, #3 aux USA (et #4 en 2019!), #1 au Top des albums de Noël (USA), #1 au Top Hip Hop/RnB (en 2018 & 2019 aux USA)
18 millions d'exemplaires vendus dans le monde


Entre épouser un ponte de l’industrie du disque et épouser le Père-Noël, il n’y a qu’un pas ! En 1994, la mari de Mariah, président de sa maison de disques, lui suggère de sortir un album de Noël, dans la plus pure tradition américaine. Au début sceptique, Mariah, qui adore les fêtes de Noël, se laisse finalement séduire par l’idée. Bien lui en a pris : ‘Merry Christmas’, album mêlant reprises gospel de chansons traditionnelles et compositions originales du duo Carey-Afanasieff, devient une véritable référence du genre!

Le single ‘All I Want For Christmas Is You’ (composition originale) devient non seulement le plus grand succès de toute la carrière de Mariah mais aussi un grand classique à part entière : chaque fin d’année depuis 1994, il atteint la tête du classement US des chansons de Noël érigeant Mariah en véritable ambassadrice de l’esprit de Noël !

Fin 1994, la chanteuse donne son tout premier concert de Noël à l’Église St John The Divine afin de récolter des fonds pour le Fresh Air Fund, une organisation avec laquelle elle s'est associée pour créer un camp de vacances pour enfants défavorisés, le "Camp Mariah". Ainsi commence son engagement ininterrompu pour de nombreuse œuvres de charité (voir article).

En 2019, pour les 25 ans de "Merry Christmas", Mariah sortira une ré-édition de l'album comprenant un deuxième disque sur lequel figurera le concert à St John The Divine, ainsi que de nombreux bonus.
Le titre 'All I Want For Christmas Is You' atteindra quant à lui enfin la 1ère place des charts US, offrant à l'artiste son 19ème numéro 1. L'ambassadrice est devenue Reine de Noël!

Suite de la bio, par ici

1994, Merry Christmas

I don't want a lot for Christmas / There is just one thing I need / I don't care about the presents / Underneath the Christmas tree / I just want you for my own / More than you could ever know / Make my wish come true / All I want for Christmas / Is you
Je ne veux pas grand-chose pour Noël / Je n’ai besoin que d’une chose / Je me moque des cadeaux / Sous le sapin / Tout ce que je veux c’est, toi rien que pour moi / Plus que tu ne saurais l’imaginer / Exauce mon vœux / Tout ce que je veux pour Noël / C'est toi

All I Want For Christmas Is You, Mariah Carey

Voir les commentaires

1993, Music Box (l'album)

Publié le par B.Lamb

1993, Music Box (l’album)
#1 en Australie, #1 en Europe (notamment en France), #1 aux USA, #1 au Top R&B/Hip-Hop (USA)
34,2 millions d'exemplaires vendus dans le monde


En 1993, pour parfaire le conte de fée, Mariah épouse Tommy Mottola (PDG de Sony Music) en grandes pompes. C’est également l’année du triomphe à l’international pour la princesse de la Pop qui vend pas moins de 20 millions d’exemplaires de son nouvel album, Music Box, à travers le monde. Il devient d'ailleurs un des albums les plus vendus de tous les temps (34,2 millions à ce jour). Cet opus voit Mariah délaisser quelque peu ses inspirations soul au profit de ballades pop mémorables, co-produites avec Walter Afanasieff. Parmi ces ballades on compte notamment 'Without You', qui deviendra numéro 1 en France, ou encore 'Hero', son hymne à la confiance en soi et à la persévérance devenu mythique.

Mise en confiance par son concert pour MTV Unplugged l’année précédente, Mariah accepte également de monter sur scène pour une tournée américaine. Cette tournée est sous le signe de la sobriété et de la performance vocale : à l’image de l’album en somme. Mais est-ce seulement à l’image de la chanteuse ?

Suite de la bio, par ici

1993, Music Box (l'album)

There's a hero/ If you look inside your heart/ You don't have to be afraid/ Of what you are/ There's an answer/ If you reach into your soul/ And the sorrow that you know/ Will melt away/ And then a hero comes along/ With the strength to carry on

Il y a un héros/ Si tu regardes au fond de ton coeur/ Tu n’as pas à avoir peur/ De ce que tu es/ Il y a une réponse/ Si tu atteins ton âme/ Alors la peine que tu ressens / Se dissipera/ Un héros viendra alors/ Avec la force de continuer

Mariah Carey, Hero

Voir les commentaires

1992, MTV Unplugged

Publié le par B.Lamb

1992, MTV Unplugged
#1 aux Pays Bas, #1 en Nouvelle Zélande, #3 au Royaume Uni, #3 aux USA
6,5 millions d'exemplaires vendus dans le monde


En 1992, le public commence à s’interroger : pourquoi Mariah se fait-elle si rare sur scène? Si l’on exclut quelques performances à la télé, elle n’a toujours pas donné de véritable concert en public. La chanteuse est-elle seulement capable de délivrer sa voix en live comme en studio ? Elle reconnaît elle-même avoir du mal à surmonter le trac et être plus à l’aise en studio, et elle souligne la difficulté technique d’interprétation de ses chansons. Mais afin de faire taire ses détracteurs, elle accepte de donner un concert acoustique pour l'émission MTV Unplugged. C’est alors la confirmation de son talent aux yeux et aux oreilles de tous : sa performance est époustouflante ! A tel point que la maison de disques décide de sortir le concert en CD.

Avant l'émission, il fut conseillé à Mariah de chanter une reprise. Elle choisit alors une de ses chansons préférées des Jackson 5, I'll Be There, et décide de la faire en duo avec un de ses choristes, Trey Lorenz, dont la voix capable de monter très haut se marie à merveille avec celle de Mariah. Ce titre devient son 6ème numéro 1 aux Etats-Unis.

Suite de la bio, par ici

1992, MTV Unplugged

Voir les commentaires

1991, Emotions (L'Album)

Publié le par B.Lamb

1991, Emotions (l’album)
#3 au Japon, #4 aux USA
13,2 millions d'exemplaires vendus dans le monde


Afin du surfer sur le succès du premier album de Mariah, sa maison de disques (Tommy Mottola en tête) l’incite à sortir un deuxième album seulement un an après le premier, en 1991. Peut-être était-ce un peu précipité pour le public, qui est un peu moins réceptif, mais le succès reste tout de même plus qu'honorable. Le premier single, ‘Emotions’, atteint rapidement la première place des charts US (faisant de Mariah la première artiste à classer les 5 premiers singles de sa carrière numéro 1).

Cet album marque le début de la collaboration entre Mariah et le compositeur Walter Afanasieff, faiseur de ballades tubesques. Le duo de producteurs Civillés & Cole s'applique quant à lui à mettre en avant la soul énergique de Mariah sur les up-tempos.

La conception de cet album a plus que jamais rapproché Mariah de son mentor, Tommy Mottola, et leur idylle n’est désormais plus vraiment un secret. Auprès de cet homme qui croit en son talent, la jeune-femme trouve un sentiment de sécurité qui lui a fait défaut dans son enfance.

Suite de la bio, par ici

1991, Emotions (L'Album)

I had to keep on going/ Never knowing if I could take it/ If I would make it through the night/ I held on to my faith/ I struggled and I prayed/ And now I've found my way/ If you believe in yourself enough/ And know what you want/ You're gonna make it happen/ Make It Happen

Je devais continuer/ Même si je ne savais pas si je tiendrais bon/ Si j’arriverais à passer la nuit/ Je gardais la foi/ Je me battais et je priais/ Et aujourd’hui j’ai trouvé ma voie/ Si tu crois suffisamment en toi/ Et que tu sais ce que tu veux/ Tu y arriveras/ Fais en sorte que ça arrive

Mariah Carey, Make It Happen

Voir les commentaires

1990, 'Mariah Carey' (l'album)

Publié le par B.Lamb

1990, 'Mariah Carey' (l'album)
#1 au Canada, #1 aux USA, #3 au Top R&B/Hip-Hop (USA)
19,8 millions d'exemplaires vendus dans le monde

En 1988, Brenda K. Starr décide d’emmener Mariah avec elle dans une soirée du milieu de la musique, en espérant que la jeune choriste se fasse connaître en tant que chanteuse à part entière. Elles y croisent un grand producteur, Jerry Greenberg, et Brenda décide de lui donner la cassette de démo de Mariah. Mais alors qu’elle lui tend la cassette, un autre homme passe par là et lui prend des mains ! Il tourne ensuite les talons et quitte la soirée, laissant Mariah dépitée… Sur le chemin du retour, l’homme mystérieux écoute la démo dans sa voiture. C’est alors une révélation pour lui, il tombe immédiatement sous le charme de la voix de Mariah et comprend instantanément le potentiel artistique et commercial que représente la jeune fille. Il fait alors tout de suite demi-tour pour la retrouver à la soirée, mais quand il arrive, il est trop tard, Mariah est partie. Il retrouve sa trace deux jours après et laisse un message sur le répondeur de la jeune-femme: c’est Tommy Mottola, PDG de CBS (Sony Music), il souhaite la rencontrer et envisage de la signer dans sa maison de disques.

Pour Mariah, écrire ses propres chansons est primordial, pour ne pas dire vital. Bien qu'elle soit déjà en contact avec la Warner, elle préfère accepter la proposition de Sony car elle lui permet d'enregistrer ses propres compositions et de garder ses droits d'auteur, là où d'autres maisons de disques auraient tenté de la transformer en simple interprète.

Quelques jours après cette proposition, Mariah se rend donc à CBS Records avec sa mère et signe son premier contrat avec l’un des plus grand label au monde, Columbia. Et ce, sur décision du président de Sony Music lui-même, qui s'emploie dès lors à tout miser sur elle.

Il ne s’est pas trompé. En 1990, quand sort ‘Vision Of Love’, le premier single du premier album de Mariah, c’est un véritable carton. Le titre se classe rapidement numéro 1 des ventes aux Etats-Unis. L’album ‘Mariah Carey’, un album pop aux inspirations soul et R'nB, suivra la même route en devenant aussi numéro 1 quelques mois plus tard, après que Mariah ait remporté 2 Grammys en tant que Meilleure Révélation et Meilleure Chanteuse en 1991.

Suite de la bio, par ici

1990, 'Mariah Carey' (l'album)

"Prayed through the nights/ Felt so alone/ Suffered from alienation/ Carried the weight on my own/ Had to be strong/ So I believed/ And now I know I've succeeded/ In finding the place I conceived"

"Je priais toutes les nuits/ Je me sentais si seule/ Je souffais de l'aliénation/ Je portais seule ce poids/ Je devais être forte/ Et j'y croyais/ Et maintenant je sais que j'ai réussi/ à me retouver là où je l'espérais"

Mariah Carey, Vision Of Love

Voir les commentaires

1988, Weakness Of The Body (Biographie)

Publié le par B.Lamb

1988, Weakness Of The Body

Mariah Carey naît le 27 Mars 1970 à Long Island, dans l'Etat de New York. Fruit d’un mariage entre une femme blanche d’origine irlandaise et un homme noir d’origine afro-américaine, elle souffre très tôt du racisme et du sentiment de n’appartenir à aucune communauté. Elle grandit entre une grande-sœur toxicomane et un grand-frère violent et ses parents divorcent alors qu’elle n’a que 3 ans, la laissant, elle et sa mère, dans une grande précarité (voir article famille). Ce qui la fait tenir c’est son amour pour la musique, son talent pour l’écriture et le don de sa voix. "J'avais vraiment l'impression que tout le monde était meilleur que moi de bien des façons, mais le chant était la chose que je savais être spéciale chez moi. Je ne m'en vantais pas, je n'en parlais pas beaucoup, mais c'était quelque-chose que je savais être là et qui, d'une certaine manière, validait mon existence" se confiera-t-elle*. Elle écrit ainsi sa première chanson dès l'âge de 12 ans et, grâce aux contacts de son frère alors prof de fitness à New York, elle commence à enregistrer dans un petit studio à l'âge de 16 ans avec le compositeur Ben Margulies.

A 17 ans, après avoir obtenu son diplôme de fin d’études secondaires, et encouragée par sa mère, elle décide de rejoindre New York dans l'espoir de réaliser son rêve de devenir une artiste reconnue. Là, elle multiplie les petits boulots et partage un appartement miteux avec plusieurs amies. Après un casting, elle décroche un job de choriste pour la chanteuse Brenda K. Starr en 1988. Elle fera également quelques chœurs pour une autre star en devenir : Lenny Kravitz.

C’est à cet époque-là que Mariah enregistre ‘Weakness of The Body’, une démo qui a refait surface bien des années plus tard, faisant le bonheur de ses fans qui ont pu découvrir leur diva façon Années 80!

Suite de la bio, par ici

*Dans l'émission "Molly Mixes It" en 2005

1988, Weakness Of The Body (Biographie)

Voir les commentaires