Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2002, Charmbracelet

Publié le par B.Lamb

2002, Charmbracelet
#3 aux USA, #2 au Top R&B/Hip-Hop (USA)

En 2002, Virgin et Mariah mettent fin à leur collaboration insatisfaisante pour les deux parties et annulent leur contrat. Elle est alors accueillie à bras ouverts chez Universal, sous le label Island Def Jam qui lui apporte toute la confiance et le respect dus à une artiste de son calibre.

Afin de faire oublier l’épisode Glitter, elle travaille rapidement sur un nouvel album : Charmbracelet, qu'elle conçoit comme un bijou personnel qu’elle veut transmettre à ses fans. Pour la première fois depuis "Vision Of Love", le premier single est une ballade: "Through The Rain". À l'image de "Hero", cette chanson est un nouvel hymne à la confiance en soi et à la persévérance.

Pour cet album, il lui sera reprocher d’utiliser d’avantage son registre vocal murmuré au dépend de sa voix pleine. Mais, même si sa voix a effectivement pâti des évènements de l’année précédente, c’est aussi un choix délibéré de l’artiste qui estime exprimer ainsi des émotions plus justes. Elle retrouve un smooth R’nB qui lui ressemble sur les mid-tempos et elle délivre des textes salutaires sur les ballades. L’une d’entre elles, 'Sunflowers (For Alfred Roy') est dédié à son père, décédé en Juillet 2002, peu de temps après qu’elle ait pu renouer avec lui (voir famille).

L’album ne rencontre pas un franc succès mais cela ne semble pas ébranler la chanteuse qui a tiré les leçon du chaos Glitter. Elle a compris qu'elle devait être plus à l'écoute de ses besoins et être forte de ce qu'elle a d'ores et déjà accompli. Et, partant du principe que quoiqu'elle fasse, elle sera qualifiée de "Diva", elle commence à assumer pleinement cette image et à en faire une véritable marque de fabrique. Tout ça, bien-sûr, avec une grosse dose d'autodérision (trop souvent incomprise...).

En 2003, elle démarre une des plus longues tournées mondiales de sa carrière (8 mois) et probablement l'une de ses meilleures ! La mise en scène et les costumes sont flamboyants, la musicalité de l’artiste mise en avant et surtout, la voix est au rendez-vous! Les efforts de Mariah pour se ménager ont payé, elle retrouve sa puissance pour le plus grand plaisir du public.

Pour célébrer cette tournée, elle sort une ré-édition de Charmbracelet assorti de plusieurs bonustracks: y figure 'I Know What You Want', sa collaboration avec Busta Rhymes qui connaît un succès mondial. Ce titre figure également en bonus de l'album "The Remixes", une compilation sortie en 2003 qui rassemble certains des meilleurs remixes enregistrés par Mariah.

Suite de la bio, par ici

 2002, Charmbracelet:

 01.Through The Rain
 02.Boy (I Need You) featuring Cam'ron
 03.The One featuring JD
 04.Yours
 05.You Got Me featuring Jay-Z & Freeway
 06.I Only Wanted
 07.Clown
 08.My Saving Grace
 09.You Had Your Chance featuring JD
 10.Lullaby
 11.Irresistible (West Side Connection) featuring Ice Cube, Mack 10, WC
 12.Subtle Invitation
 13.Bringin' On The Heartbreak
 14.Sunflowers For Alfred Roy
 15.Through The Rain (Remix) featuring Kelly Price & Joe
 16.Miss You featuring Jadakiss (Bonustrack)

2003, Ré-édition (Bonustracks):

 01.There Goes My Heart (Bonustrack)
 02.I Know What You Want featuring Busta Rhymes & The Flipmode Squad (Bonustrack)
 03.Got A Thing 4 You featuring Da Brat & Elephant Man (Bonustrack)
 04.The One (So So Def Remix) featuring JD & Bone Crusher (Bonustrack)

2003, The Remixes (Compilation)

2004, You Make Me Wanna - Jadakiss featuring Mariah Carey

Yes, I've been bruised/ Grew up confused/ Been destitute/ I've seen life from many sides/ Been stigmatized/ Been black and white/ Felt inferior inside/ Until my saving grace shined on me/ Until my saving grace set me free

Oui, j’ai été blessée/ J’ai grandi dans la confusion/ J’ai connu la misère/ J’ai vu la vie de bien des côtés/ J’ai été stigmatisée/ J’ai été noire et blanche/ Je me suis sentie inférieure/ Jusqu’à ce que la grâce m’illumine/ Jusqu’à ce que la grâce me libère

Mariah Carey, My Saving Grace

Commenter cet article