Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020, Mesmerized (2012)

Publié le par B.Lamb

Enregistrée en 2012, cette chanson ne sera publiée qu'en 2020 sur l'album "The Rarities".

2020, MESMERIZED (2012)
Paroles et musique: Mariah Carey, Loris Holland
Production: Mariah Carey, Loris Holland, Randy Jackson

I'm testing the microphone
Je teste le micro
'Cause them regular folk went home
Parce que les habitués sont rentrés chez eux
I need ya
J'ai besoin de toi
Come on now
Viens maintenant

[COUPLET 1:]
Touching you in dreams of blue

Je te touche dans des rêves bleus
In a mesmerizing interlude
Dans une merveilleuse parenthèse
Half asleep
A moitié endormie
Semi conscious
A demi consciente
But I know this feeling ain't gon' pass
Mais je sais que ce sentiment ne passera pas

[COUPLET 2:]
The moments that we shared seem so very real

Les moments que nous avons partagés ont l'air si vrais
Undeniably so
C'est indéniable
Tough guy exterior
Des allures de gros dur à l'extérieur
But ooh I got a glimpse
Mais ouh j'ai entrevu
You're falling in love
Que tu tombais amoureux
And you'll never be
Et que tu ne serais plus jamais
(The same again)
(Le même)
Mesmerized
Émerveillé

[REFRAIN:]
Just say... Just say...

Dis-le... Dis-le...
Tell me that you want it you want it you want it
Dis-moi que tu le veux tu le veux tu le veux
Tell me that you want it you want it you want it
Dis-moi que tu le veux tu le veux tu le veux
Just say... Just say...
Dis-le... Dis-le...
Tell me that you want it you want it you want it
Dis-moi que tu le veux tu le veux tu le veux
Tell me that you want it you want it you want it
Dis-moi que tu le veux tu le veux tu le veux

[COUPLET 1]

[COUPLET 2]

[REFRAIN]

Baby baby baby
Baby baby baby
I'm here waiting for your call
Je suis là à attendre ton appel
Just thinking of you
Je pense à toi
I keep holding on
Je continue d'espérer
Baby I'm mesmerized
Baby je suis émerveillée

[REFRAIN X2]

I need to know
J'ai besoin de savoir
I need to know
J'ai besoin de savoir
You want the same
Que tu veux la même chose

Commenter cet article