Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

disco-biographie

2008, E=MC2

Publié le par B.Lamb

2008, E=MC2
#1 au Canada, #3 en Europe, #1 aux USA, #1 au top R&B/Hip-Hop (USA), #1 sur I-Tunes US (en 2020)


Mariah décrit elle-même l’album E=MC2, sorti en 2008, comme son Emancipation puissance 2. On reconnaît en effet la formule ‘We Belong Together’ sur la plupart des ballades (co-produites avec Jermaine Dupri), ce qui lui sera d’ailleurs finalement reproché. Mais en l’écoutant de plus près, cet opus n’est pourtant pas un clone du précédent. Il navigue entre un Hip-Hop plus assumé (sur 'Migrate'), une pop décomplexée '(I’m That Chick', 'I'll Be Lovin' U Long Time',...) et un retour à des textes poignants ('Side Effects', 'I Wish You Well').

La carrière de l’album commence très bien puisqu'il se classe numéro 1 des charts américains dès la première semaine de sa sortie. Le premier single, ‘Touch My Body’, offre non seulement à la chanteuse sa 18ème première place au classement US, mais fait également d’elle l’artiste solo avec le plus de numéros 1 (seuls les Beatles restent à battre avec 20 numéros 1).

Mais, pour la première fois depuis ses débuts, Mariah va s’autoriser à faire passer sa vie personnelle avant ses enjeux professionnels. Sur le tournage du clip de ‘Bye Bye’, elle se rapproche de celui qui doit jouer son amoureux dans la vidéo: le comédien/rappeur/animateur/producteur Nick Cannon. Mariah et ce jeune workaholic se découvrent de nombreux points communs et rapidement, cela devient pour eux une évidence. Le 30 avril 2008, 2 mois seulement après le début de leur idylle, ils surprennent tout le monde en se mariant aux Bahamas ! (Voir Amours)

Après cet évènement heureux, la promo de l’album semble un peu tomber aux oubliettes et, malgré le potentiel du disque, son succès perd vite de la vitesse. Mariah ne l’a pas abandonné pour autant et prévoit même une tournée. Mais ce projet est soudainement annuler en décembre 2008, sans explication, et l’ère E=MC2 s’achève prématurément. On apprendra seulement 2 ans après que la jeune femme venait de faire une fausse couche, la plongeant dans un profond désarroi et l'obligeant à mettre sa carrière entre parenthèse quelques mois.

En Avril 2020, les fans de la chanteuse rendent enfin justice à cet album en parvenant à le classer numéro 1 sur I-Tunes US, 12 ans après sa sortie!

Suite de la bio par ici

Wakin' up scared some nights/ Still dreaming 'bout the violent times/ Still a little protective 'bout the people that I let inside/ Still a little defensive thinking folks be tryin' to run my life/ Still a little depressed inside I fake a smile/ And deal with the side effects

Je me réveille effrayée certaines nuits/ Je rêve encore des moments violents/ Je me protège encore des gens avant de les laisser se rapprocher de moi/ Je suis encore un peu sur la défensive pensant que les autres essaient de diriger ma vie/ Je suis encore un peu déprimée au fond, je me force à sourire/ Et je dois vivre avec les effets secondaires

Mariah Carey, Side Effects

Voir les commentaires

2005, The Emancipation Of Mimi

Publié le par B.Lamb

2005, The Emancipation Of Mimi
#1 aux USA, #2 au Canada, #2 au Japon, #4 en Europe (et notamment en France), #1 au Top R&B/Hip-Hop (USA)


L’album The Emancipation Of Mimi, sorti en 2005, n’est pas seulement l’émancipation de Mimi mais aussi et surtout la consécration de Mariah Carey! Pour ce disque, toutes les conditions sont réunies pour renouer avec le succès : le Charmbracelet Tour a remis la chanteuse en voix, L.A. Reid, le patron d' Island Def Jam, lui offre un soutien sans faille dans la promo, et son collaborateur et ami de longue date Jermaine Dupri est co-producteur de l’album.

Le premier single, ‘It’s Like That’ atteint rapidement le top 20 du Billboard 100. Mais le titre qui créé l’évènement c’est le second single, ‘We Belong Together’, qui non seulement devient numéro 1, mais squatte cette place pendant 14 semaines ! Soit le 2ème plus grand record de longévité d'un numéro 1 derrière ‘One Sweet Day’. Elle verra d’ailleurs pour la deuxième fois consécutive une de ses chansons se faire élire 'chanson de la décennie' par le magazine Billboard (référence des charts aux USA). Et la seule raison pour laquelle son troisième single, ‘Shake It Off’, restera bloqué à la 2ème place, c’est parce que ‘We Belong Together’ occupe la première !

L'opus est un mélange cohérent de toutes les influences de Mariah : le hip-hop, le R’nB, la Soul aux sonorités Motown, la pop ou encore le Gospel. Et pour parfaire le tout, l'artiste s'entoure de producteurs prestigieux comme Pharell Williams ou Kanye West.

Fin 2005, Mariah sort une édition spéciale de l’album en y ajoutant 4 nouveaux titres dont ‘Don’t Forget About Us’ qui devient son 17 ème numéro 1 (record pour une artiste féminine). 'The Emancipation Of Mimi' sera l'album le plus vendu aux USA en 2005 et s’écoulera à plus de 10 Millions d’exemplaires à travers le monde (ce qui est excellent depuis l'avènement du téléchargement illégal). Il lui vaudra pas moins de 10 nominations aux Grammys en 2006 et 2007 et elle en remportera 3 : Meilleur Album de R’nB Contemporain, Meilleure Chanteuse R’nB, Meilleure Chanson R’nB (pour 'We Belong Together’).

En 2006, elle embarque pour une nouvelle tournée : ‘The Adventures Of Mimi’ qui recevra de bonnes critiques pour la qualité de sa voix et du show.

Suite de la bio par ici

2005, The Emancipation Of Mimi:

 01. It's Like That featuring Fatman Scoop & Jermaine Dupri
 02. We Belong Together
 03. Shake It Off
 04. Mine Again
 05. Say Somethin' featuring Snoop Dogg & Pharrell Williams
 06. Stay The Night
 07. Get Your Number featuring Jermaine Dupri
 08. One And Only featuring Twista
 09. Circles
 10. Your Girl
 11. I Wish You Knew
 12. To The Floor featuring Nelly
 13. Joy Ride
 14. Fly Like A Bird
 15. Sprung (Bonustrack)
 16. Secretlove (Bonustrack)
 Edition Spéciale:
 17. Don't Forget About Us
 18. Makin' It Last All Night (What It Do) featuring Jermaine Dupri
 19. So Lonely (One And Only Part II) featuring Twista
 20. We Belong Together Remix featuring Jadakiss & Styles P

2007, Lil L.O.V.E. – Bone Thugs N Harmony featuring Mariah Carey

It's a special occasion/ Mimi's emancipation/ A cause for celebration/ I ain't gonna let nobody's drama bother me/ Cuz it's my night/ No stress, no fights/ I'm leavin' it all behind/ No tears, no time to cry/ Just makin' the most of life!

C’est une occasion spéciale/ L’émancipation de Mimi/ Une raison de célébrer/ Je ne vais laisser les drames de personne me contrarier/ Parce que c’est ma soirée/ Pas de stress, pas d’embrouille/ Je laisse tout derrière / Pas de larme, pas le temps de pleurer/ Mais juste de profiter de la vie!

Mariah Carey, It's Like That

Voir les commentaires

2002, Charmbracelet

Publié le par B.Lamb

2002, Charmbracelet
#3 aux USA, #2 au Top R&B/Hip-Hop (USA)

En 2002, Virgin et Mariah mettent fin à leur collaboration insatisfaisante pour les deux parties et annulent leur contrat. Elle est alors accueillie à bras ouverts chez Universal, sous le label Island Def Jam qui lui apporte toute la confiance et le respect dus à une artiste de son calibre.

Afin de faire oublier l’épisode Glitter, elle travaille rapidement sur un nouvel album : Charmbracelet, qu'elle conçoit comme un bijou personnel qu’elle veut transmettre à ses fans. Pour la première fois depuis "Vision Of Love", le premier single est une ballade: "Through The Rain". À l'image de "Hero", cette chanson est un nouvel hymne à la confiance en soi et à la persévérance.

Pour cet album, il lui sera reprocher d’utiliser d’avantage son registre vocal murmuré au dépend de sa voix pleine. Mais, même si sa voix a effectivement pâti des évènements de l’année précédente, c’est aussi un choix délibéré de l’artiste qui estime exprimer ainsi des émotions plus justes. Elle retrouve un smooth R’nB qui lui ressemble sur les mid-tempos et elle délivre des textes salutaires sur les ballades. L’une d’entre elles, 'Sunflowers (For Alfred Roy') est dédié à son père, décédé en Juillet 2002, peu de temps après qu’elle ait pu renouer avec lui (voir famille).

L’album ne rencontre pas un franc succès mais cela ne semble pas ébranler la chanteuse qui a tiré les leçon du chaos Glitter. Elle a compris qu'elle devait être plus à l'écoute de ses besoins et être forte de ce qu'elle a d'ores et déjà accompli. Et, partant du principe que quoiqu'elle fasse, elle sera qualifiée de "Diva", elle commence à assumer pleinement cette image et à en faire une véritable marque de fabrique. Tout ça, bien-sûr, avec une grosse dose d'autodérision (trop souvent incomprise...).

En 2003, elle démarre une des plus longues tournées mondiales de sa carrière (8 mois) et probablement l'une de ses meilleures ! La mise en scène et les costumes sont flamboyants, la musicalité de l’artiste mise en avant et surtout, la voix est au rendez-vous! Les efforts de Mariah pour se ménager ont payé, elle retrouve sa puissance pour le plus grand plaisir du public.

Pour célébrer cette tournée, elle sort une ré-édition de Charmbracelet assorti de plusieurs bonustracks: y figure 'I Know What You Want', sa collaboration avec Busta Rhymes qui connaît un succès mondial. Ce titre figure également en bonus de l'album "The Remixes", une compilation sortie en 2003 qui rassemble certains des meilleurs remixes enregistrés par Mariah.

Suite de la bio, par ici

 2002, Charmbracelet:

 01.Through The Rain
 02.Boy (I Need You) featuring Cam'ron
 03.The One featuring JD
 04.Yours
 05.You Got Me featuring Jay-Z & Freeway
 06.I Only Wanted
 07.Clown
 08.My Saving Grace
 09.You Had Your Chance featuring JD
 10.Lullaby
 11.Irresistible (West Side Connection) featuring Ice Cube, Mack 10, WC
 12.Subtle Invitation
 13.Bringin' On The Heartbreak
 14.Sunflowers For Alfred Roy
 15.Through The Rain (Remix) featuring Kelly Price & Joe
 16.Miss You featuring Jadakiss (Bonustrack)

2003, Ré-édition (Bonustracks):

 01.There Goes My Heart (Bonustrack)
 02.I Know What You Want featuring Busta Rhymes & The Flipmode Squad (Bonustrack)
 03.Got A Thing 4 You featuring Da Brat & Elephant Man (Bonustrack)
 04.The One (So So Def Remix) featuring JD & Bone Crusher (Bonustrack)

2003, The Remixes (Compilation)

2004, You Make Me Wanna - Jadakiss featuring Mariah Carey

Yes, I've been bruised/ Grew up confused/ Been destitute/ I've seen life from many sides/ Been stigmatized/ Been black and white/ Felt inferior inside/ Until my saving grace shined on me/ Until my saving grace set me free

Oui, j’ai été blessée/ J’ai grandi dans la confusion/ J’ai connu la misère/ J’ai vu la vie de bien des côtés/ J’ai été stigmatisée/ J’ai été noire et blanche/ Je me suis sentie inférieure/ Jusqu’à ce que la grâce m’illumine/ Jusqu’à ce que la grâce me libère

Mariah Carey, My Saving Grace

Voir les commentaires

2001, Glitter

Publié le par B.Lamb

2001, Glitter
#1 au Japon, #1 BO de Film (USA), #1 I-Tunes (US en 2018)

En 2001, Mariah est enfin libérée de toute obligation envers Sony et signe un contrat avec Virgin Records. Elle profite de cette liberté retrouvée pour réaliser un rêve que son ancien label l'empêchait de concrétiser: devenir actrice. Elle tient le premier rôle du film Glitter, dont la BO deviendra son nouvel album, et un second rôle dans Wisegirls, aux côtés de l'actrice oscarisée Mira Sorvino. Mais tout ce qui brille n'est pas d'or et cette année-là, rien ne va se passer comme l’artiste l’espérait…

Sur le plan cinématographique d’abord : le scénario de Glitter a été retravaillé tellement de fois qu’il s’éloigne complètement du projet initial pour devenir beaucoup moins sombre que prévu.
Sur le plan musical ensuite : son ex-mari et patron Tommy Mottola lui met des bâtons dans les roues. Après avoir entendu le sample choisi par Mariah pour ‘Loverboy’ (le premier single de l’album), il le suggère à Jennifer Lopez qui l'utilise alors sur "I'm Real" et il l'incite à enregistrer le remix avec Ja-Rule… lui aussi déjà présent sur l’album de Mariah! Cette dernière est contrainte de ré-enregistrer Loverboy avec un nouveau sample peu de temps avant sa sortie.
Et sur le plan sentimental enfin : la chanteuse se sépare de Luis Miguel, son petit ami depuis près de 3 ans…

Face à tant de déconvenues, c’est une Mariah épuisée et désabusée qui se lance dans la promotion de l’album Glitter. Son comportement en interview devient de plus en plus étrange et, entre cynisme et euphorie, elle finit par craquer. En juillet 2001, après s'être privée de sommeil pendant près de 6 jours pour satisfaire sa nouvelle maison de disques et après plus de 11 ans de travail ininterrompu, elle doit finalement être hospitalisée pour extrême fatigue physique et émotionnelle. Et comme pour parfaire cette année de malchance, l’album sort le 11 Septembre 2001... Après cette date, c’est toute l’industrie musicale qui souffre de l’endeuillement de l’Amérique, mais aussi de la popularisation du téléchargement illégal. Ajoutons à ça l'interruption de la promo et la mauvaise presse qui l'enfonce, Mariah connaît ce qui sera considéré comme le premier flop de sa carrière. Il en sera évidemment de même pour le film.

Mais Mariah ne s’avoue pas vaincu. Elle renaît de ses cendres pour participer au concert de charité pour honorer les héros du 11 Septembre et y fait une interprétation de 'Hero' d’autant plus émouvante qu’elle revêt un double sens pour la chanteuse. Début 2002, elle entame la promotion du film Wisegirls pour lequel elle reçoit de bonnes critiques et elle est choisie pour interpréter l’hymne national américain au Superbowl , qui cette année-là plus que jamais, rassemble un pays qui veut se relever. Tout un symbole!

L’ironie dans tout ça, c'est que le grand public est passé à côté d’un très bon album : Glitter est considéré par une majorité de fans comme un de ses meilleurs ! Il utilise habilement des sonorités 80 sur des up-tempos très efficaces et il voit Mariah renouer avec des ballades puissantes et fortes en émotions. Un incontournable qui lui a quand même valu une 1ère place au Japon ainsi qu'au classement des BO de films aux Etats Unis.

En 2018, 17 ans après sa sortie, les fans se mobiliseront pour rendre justice à cet album et parviendront à le classer numéro 1 des ventes d'albums sur I-Tunes US et dans le top 10 de nombreux autres pays! Une manière de réconcilier Mariah avec cet album qui, selon ses propres termes "a failli lui coûter la vie".

Suite de la bio, par ici

2001, Glitter:

 01.Loverboy Remix featuring Da Brat, Ludacris, Twenty II, Shawna
 02.Lead The Way
 03.If We featuring Nate Dogg & Ja Rule
 04.Didn't Mean To Turn You On
 05.Don't Stop (Funkin' 4 Jaimaica) featuring Mystikal
 06.All My Life
 07.Reflections (Care Enough)
 08.Last Night A DJ Saved My Life featuring Busta Rhymes, Fabulous, DJ Clue
 09.Want You featuring Eric Benet
 10.Never Too Far
 11.Twister
 12.Loverboy featuring Cameo

2001, There For Me (Never Too Far/Hero Medley B-Side)

Yeah I'm feeling kind of fragile/ And I've got a lot to handle/ But I guess this is my way/ Of saying goodbye

Oui je me sens plutôt fragile/ Et je dois affronter beaucoup de choses/ Mais je crois que c’est ma façon/ De dire au revoir

Mariah Carey, Twister

Voir les commentaires

1999, Rainbow

Publié le par B.Lamb

1999, Rainbow
#1 en Europe (notamment en France), #2 au Canada, #2 au Japon, #2 aux USA, #2 au Top R&B/Hip-Hop (USA)


1999 est une année haute en couleur pour Mariah qui, comme pour se détacher de l’emprise de son ex-mari et de sa maison de disque, affiche un look plus bimbo que jamais ! Porter des vêtements sexy est devenu pour elle un moyen de revendiquer son libre-arbitre.

Côté musique, l’album Rainbow est celui qu’elle conçoit le plus rapidement de toute sa carrière : 3 mois lui suffisent pour enregistrer son dernier disque pour le compte de Sony. A cette vitesse, on n’est pas surpris de découvrir un opus moins habité et surfant sur un R’nB plus commercial que les précédents. Mais il recèle tout de même de belles pépites telles la planante ‘Bliss’, l'épique ‘Crybaby’ (en duo avec Snoop Dogg), la poignante ‘Petals’, et bien-sûr le lead-single tubesque : ‘Heartbreaker’ ! Ce dernier, comme tous ses lead-singles depuis le début de sa carrière, se classe numéro un aux USA et conquiert un nouveau public auprès des ados de l’époque, prouvant qu'elle n'a pas besoin d'être chaperonnée pour connaître le succès. Elle en profite d'ailleurs pour s'entourer de nouveaux collaborateurs avec notamment James "Big Jim" Wright, Jimmy Jam & Terry Lewis (producteurs de Janet Jackson). Mais Rainbow, c'est aussi des featurings de choix avec la participation (entre autres) de Jay-Z, Usher, Missy Elliott, Nas ou encore Snoop Dogg! Excusez du peu!

Cette même année, Mariah reçoit le Billboard Award de l’Artiste de la Décennie (pour avoir été l’artiste ayant vendu le plus de disques dans les années 90) et nous offre un des plus beaux speechs de sa carrière (à voir ici). C'est l’occasion pour elle de remercier ardemment ses fans, appelés aussi « Lambs », avec lesquels elle entretient une relation très spéciale. Ils sont en effet à ses yeux les premières personnes à lui avoir donner un amour inconditionnel et un véritable sens à son existence, elle les considère comme étant sa propre famille, la « Lambily », et elle pense qu’elle ne serait rien sans eux.

En 2000, Mariah embarque pour une troisième tournée mondiale très festive qui rencontre un franc succès auprès de ses Lambs !

Suite de la bio, par ici

1999, Rainbow

01.Heartbreaker featuring Jay Z
02.Can't Take That Away (Mariah's Theme)
03.Bliss
04.How Much featuring Usher
05.After Tonight
06.X-Girlfriend
07.Heartbreaker (Remix) featuring Missy Elliott & Da Brat
08.Vulnerability (Interlude)
09.Against All Odds (Take A Look At me Now)
10.Crybaby featuring Snoop Dogg
11.Did I Do That featuring Mystikal & Master P
12.Petals
13.Rainbow (Interlude)
14.Thank God I Found You featuring Joe & 98 Degrees
15.Do You Know Where You're Going To (Bonustrack pour la France)

So many I considered / Closest to me / Turned on a dime and sold me / Out dutifully / Although that knife was chipping / Away at me / They turned their eyes away and / Went home to sleep / And I missed a lot of life / But I'll recover

Il y a tant de gens que je considérais comme / Les personnes les plus proches de moi / Qui ont changé du jour au lendemain et m’ont trahie / Avec obéissance / Bien que ce couteau me mettait / En miettes / Ils ont détourné le regard et / Sont rentrés se coucher / Et j’ai manqué une bonne partie de la vie / Mais je m’en remettrai

Mariah Carey, Petals

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 > >>